À propos

Une CoPeR, c'est quoi?

Une communauté de pratique en réseau est un modèle de développement professionnel qui mise sur les interactions entre les membres pour apprendre. Il importe que les interactions concernent la pratique qui définit la communauté. Celles-ci se produisent en face à face ainsi que sur l'espace numérique de la CoPeR. C'est une façon de travailler et d'apprendre des uns et des autres. Une culture d'amélioration professionnelle continue peut en émerger. La création d'un savoir collectif dépasse ce qu'une personne seule peut accomplir.  Autrement dit, ce qui distingue une CoPeR, ce sont les deux éléments suivants:

  • Une CoPeR vise le développement et le déploiement de bonnes pratiques et l'avancement des connaissances pratiques d'une communauté professionnelle

Les connaissances acquises par les individus sont réinvesties lors des échanges d'information, des discussions, alors que les personnes coopèrent et collaborent pour réaliser une tâche complexe ou résoudre des problèmes vécus dans le contexte du travail et que ces personnes pourraient difficilement résoudre à elles seules.

  • Une CoPeR dispose d'un espace numérique qui facilite le travail de coopération et de collaboration par la souplesse qu'il offre en matière de gestion du temps et les traces des actions posées qu'il permet de conserver et de réifier.

Les différents modes d'échange à l'aide d'outils numériques (blogue,forum électronique de coélaboration de connaissances, rencontre à distance par visioconférence, courriel, site web ainsi que vidéo, etc.), viennent en support à la participation pour favoriser la transformation collective de connaissance par la négociation de sens et le développement d'idées et de solutions nouvelles.

Dans la CoPeR,

  • les membres sont volontaires, le nombre de membres varie en taille et en durée de vie,
  • les membres sont dispersés géographiquement,
  • le but est compris par chaque membre et collectivement partagé,
  • les procédures de fonctionnement sont régies collectivement,
  • un sentiment de confiance mutuel régne au sein des membres de la communauté,
  • les membres ont la conviction que leur point de vue est important et qu'il occupe une place égale dans la prise de décision qui s'ensuit,
  • les membres partagent leurs ressources équitablement pour l'atteinte du but commun,
  • chaque membre est prêt à faire des efforts pour rendre la communauté active.


L'atteinte des objectifs et de résultats tangibles dépendra de la capacité des membres à partager, enrichir, construire et transformer collectivement la connaissance pour en négocier un sens commun et améliorer certaines pratiques.