Laisser des traces

Laisser des traces dans le répertoire partagé

Se codévelopper du fait de partager un même espace numérique, où les membres peuvent y déposer des ressources de leurs propres productions, échanger sur une même pratique et produire des artéfacts de manière à la faire progresser et améliorer ce qu'ils font.

Les outils adaptés au contexte de classe et aux intentions pédagogiques sont rarement déposés dans un espace numérique pour être partagés. Au début, les membres de la CoPeR déposent de l'information utile à tous pour l'exercice de leur pratique. Le forum électronique, outil principal supportant l'interaction de nature réflexive entre les membres, est utilisé par quelques membres qui deviennent le noyau de la communauté du moins en ce qui concerne son activité écrite. Lorsque les échanges sur un élément de la pratique s'intensifient, ce qui est retenu par rapport à cet élément devient une nouvelle production à être versée dans le répertoire partagé de la communauté. Plus le répertoire partagé évolue, plus évolue la pratique de la communauté. Ce répertoire devient une trace de l'activité de la CoPeR. 

Ce répertoire constitue le premier jalon réflexif et soutient la construction d'un artéfact web. Ainsi, partant d'une problème qu'ils retrouvent dans leur pratique, ils recuillent les traces manifestant leur cheminement vers une meilleure pratique reconnue collectivement. Enfin, ils rendent disponibles à l'ensemble de la communauté la résultante des contributions pour l'avancement de leur pratique professionnelle. (http://integration.tact.fse.ulaval.ca/hiver2014/). 

Pour Wenger (1998), participation et réification doivent être en nécessaire tension pour qu'une CoPeR évolue, c'est-à-dire que l'expérience sociale d'échanger (participation) doit se transformer en réflexion sur la pratique suivie d'une production de contenu (réification). Le fait d'échanger sur une pratique par courriel, dans un forum électronique ou dans un système de vidéoconférence qui enregistre son et image est en soi une production de contenu. Quand ce contenu est transposé dans un nouvel objet, par exemple, une synthèse, une infolettre, un document pdf ou une vidéo, le répertoire partagé prend du tonus.